Acide Ici > Rendez-vous CONTE > Le fort homme des forums

Le fort homme des forums

Don Quichote contre les moulins a vent

Celui qui est aussi bête que Don Quichotte ne peut s'en prendre qu'à lui-même

Un chevalier de la toile, grand explorateur
S’égarât un jour au pays des forumeurs.

Il y découvrit, émerveillé, ébahi,
Des milliers de quidams à l’aspect bien honnête
Qui s’évertuaient à donner leur avis
Par l’entremise d’un clavier et du Net.

Soucieux de participer au grand effort commun
Notre héros s’investit patiemment
A tenter d’aider ses frères humains
Qui voulaient le pourquoi du comment.

Il s’agitât alors, investit tant de temps
D’énergie, de savoir, et de frappe de clavier
Qu’il finît bientôt, par tant de labeur harassé
Par ne plus trouver pour lui un seul instant
Afin d’accomplir son devoir de héros :
Réaliser, créer, vivre en un mot.

Il participait quotidiennement au partage du savoir
Dans ce grand élan d’entraide et de bénévolat ludique
Il tentait de contribuer à faire avancer le schmilblick
De ses maigres compétences, matin, midi et soir.

Passionné de l’humain comme de ses rites de rut
Il devient modérateur d’un forum de séduction
Mais au bout de milliers d’heures brutes à donner un but
A ses membres, il vît qu’on y tournait en rond.

Ayant une âme de baladin et de joueur de cithare
Notre brave homme s’essayât à un forum de guitare
Mais qu’il y trouvât des débats stériles et iniques
Était une affaire réglée comme du papier à musique.

Il se hasardât à vouloir prodiguer le savoir étoilé
Qu’un doctorat d’astrophysique lui conférait
Mais là encore ses efforts il dû remballer
Constatant qu’ici aussi les gens débâtaient
Non pour découvrir quelque vérité
Mais pour épancher un ego surdimensionné

Ses explorations se firent désespérées
Et lui qui ne désirait rien tant qu’aider
S’aperçût qu’il touchait de l’intelligence le zéro
Lorsque son navire s’échouât sur un dock « tissimo ».

Voici mes amis comment notre vagabond
Repris son trajet, laissant derrière lui se déchirer et se blesser
Beaucoup d’andouilles et de cornichons
Qui ne sont courageux que derrière un PC

Il jura mais un peu tard qu’on ne le reprendrait plus
A tenter d’éduquer l’immense et bruyante plèbe
Que l’on trouve parmi ceux qui demeurent reclus
Et ne savent s’exprimer qu’au travers du web.

Car il en est des forums comme de toute communauté :
Il faut sélectionner pour y être bien entouré.
Il s’en fût alors, sans se sentir aucunement rogue
Trouver ses interlocuteurs au sein de son propre blog.

16 commentaires

  1. Il est clair que dans l’ensemble les forums sont une immense perte de temps, à moins d’avoir une stratégie réfléchie et de l’appliquer intelligemment. C’est une des raisons qui me poussent à éviter les forums d’entreprenariat et de marketing au maximum.
    Bravo pour ta forme poétique, c’est beau ;)

    • Matt dit :

      Merci Olivier ! :)

      Oui, j’ai perdu un temps incroyable sur les forums d’une manière générale, et j’avais un peu replongé ces temps-ci : initialement pour « étendre » un peu la zone d’influence d’Acide Ici, puis très vite, lorsqu’il s’agit de domaines où l’on est compétent, on cherche à expliquer leurs erreurs à ceux qui posent des questions. C’est nerveux chez moi, mais je vais me soigner illico !

      Lorsque je pense que je n’avais pas dû écrire pour ce blog depuis près d’un mois et que j’ai dépensé une énergie folle, en passant, à taper des dizaines de pages en parallèle pour rien… Car sur les forums, tu es en mode « réactif », comme on dit pour avoir l’air in. Ça repose le cerveau, car on n’a pas à se demander où l’on va. Évidemment, on ne va nulle part…

      Enfin, merci pour la forme ! :) Je pense varier un peu les plaisirs : alterner les articles « analytiques » avec plein de références et les articles plus free-style : vidéos perso décalées, sons, poèmes, et histoires, car j’ai envie de montrer des choses en me passant de conclure par une morale.

       

      Dernière remarque : je suis flatté que tu ai le temps de jeter un œil aux petits blogs comme le mien avec ton emploi du temps. :)

      • Piotr dit :

        Mon poete… moi aussi j’ai ecrit un poeme dernierement, http://www.bien-voyager.com/poeme-de-voyage/ et je n ai pas copie :P
        Bref… plus serieusement, Matt, je suis aussi sur les forums mais je ne cherche pas a laisser de longs commentaires, je lance les discussions et laisse couler… et avec ca, le traffic vient peu a peu et tu n’as pas a trop t’epancher…
        doctissimo m’apporte du traffic en y laissant deux lignes et quelques posts d’informations generales ;)
         
        C’est dommage que tu t’es donne tant de ton temps en negligeant tes lecteurs
        Reflechis a deux fois et reviens-nous avec moults articles et vigueur
        Sinon, sur ce blog, sonnera le glas
        Alors que tu forumais
        Ton lectorat n’est plus la…

        • Matt dit :

          Joli poème, prenant évidemment pour sujet ta noble aspiration pour le voyage.

          Oui, un de mes problèmes, c’est que j’ai une grande gueule, je suis entier, et lorsque j’interagis, j’interagis, je tente de régler le problème, etc. Je ne me contente pas d’une action marketing. Au pire, je me dis que mes interventions constituent ma « net identité », qui se doit d’être cohérente, et que les gens que j’attirerai à cliquer une fois le feront parce qu’ils souscrivent à l’intégralité du personnage. Et qu’ils auront des chances de rester. Par le fait, sur ce point, les stats me donnent raison : le dernier forum que j’ai fréquenté en tentant vraiment d’y apporter des choses (après, il s’agit de sujets qui me passionnent, donc ça part vite) m’a amené quelques personnes, mais qui ont lu beaucoup de pages et sont restées longtemps.

           

          Bref, pour Docti, par contre, au niveau zéro, je veux bien recevoir tes conseils marketing par mail pour tenter d’y trouver un peu de trafic intelligent (par le nombre), parce que l’interaction humaine y est au dessus de mes forces. J’expliquais à un ami que de même que l’eau de fleuves à peine salée arrivait dans la mer et s’évaporait, laissant cette dernière de plus en plus chargée en sel, docti attirait un flux dont seule la lie restait captive, faisant de ce site un des plus important réservoir de tarés du monde.

           

          Merci pour tes vers, en tout cas, cela ne se produira plus : j’écrirai pour mon lectorat en premier lieu, car il es tlui composé de personnes interagissant de manière intéressante et instructive. ;)

          • Piotr dit :

            Matt, puisque l’on est dans un forum acide, je vais me permettre de te jetter ton propre citron dans la gueule pour te reveiller un coup. Les lecteurs viennent pour toi, pour ton contenu, perso, ils s’en foutent completement que t’ailler forumer a droite a gauche pour que le traffic vienne et ce, que tu tu sois un prof d’enfer ou non. Nous, si on est la, c’est que l’on aime tes articles…
             
            Alors evidemment, tout blogueur ecrit aussi pour etre lu, mais pour etre lu, il faut ecrire, lorsque ton contenu est la, alors oui, tu peux passer du temps a le promouvoir… mais pas plus que necessaire ! Le coeur de ton royaume, c’est ici, les poumons, c’est nous, lecteurs qui nous abreuvons de l’air frais de tes articles… si pas d’oxygene, c’est l’asphyxie.
             
            Si tu veux reellement des conseils pour optimiser ton temps sur les forums et les exploiter a leur juste valeur, sans que cela nuise a ta production ici, je suis ton homme. Tu sais ou me trouver ;)
            De plus, je vais te dire, encore mieux que les forums, c’est les diggs-like et faire un buzz autour d’un article qui marche le mieux ;)

  2. Philippe dit :

    Cet article est tout simplement magique. Bravo pour tes vers, aussi acides que ta prose. ;-)

  3. Joël dit :

    Et tu as changé de thème sur ce blog. Ca me manquait tes articles, mais celui-ci valait bien le coup d’attendre. Je vois de plus en plus de blogueur ralentir le rythme jusqu’à extinction ou patauger dans la semoule pour tenter de rester intéressant et j’espérait franchement que tu ne faisait pas partie du premier groupe étant donné que je ne t’imagine pas du tout dans le deuxième.
     
    En tout cas, voici une belle mise en garde contre les dérives du web. Je suis sur les forums de l’investisseur heureux et sur WED et c’est du pur bonheur.

    • Matt dit :

      Vi, en termes de thème, je me cherche ! :)

      Merci pour tes encouragements, je vais tenter à présent de garder un rythme correct de publication sur mon petit espace créatif personnel, en ouvrant un peu au passage la ligne éditoriale (ce petit poème en est un exemple, l’article programmé pour demain matin 8h00 en est un autre). Et même en l’ouvrant encore un peu plus, mais une chose à la fois.

      Il est vrai que lorsqu’un forum est dédié aux blogueurs qui veulent avancer, par exemple, ça écrème tout de même pas mal, on n’est vraiment pas dans du grand public, ni chez des « théoriciens du concept », mais dans du concret et constructif.

  4. Matt dit :

    @Piotr : Ouais, bon, OK, j’ai été con. En plus, la promotion n’était qu’un très faible alibi à la chose : il est des activités dont l’essence est d’être chronophage. Certaines sont en prime improductives, et la « forumania » en fait partie (comme je l’écrivais, j’ai été durant deux ou trois ans modérateur – bénévole – d’un gros forum adossé à un site commercial, donc le naturel m’est revenu au galop).

     

    Promis, j’écris et ne fais plus de promo !

  5. Yvon dit :

    Comme c’est joliment dit et comme cette description est lucide !
    On sent l’habitué. Bravo.

    Je partage également cet avis concernant la perte de temps. D’autant que parfois, j’ai eu beaucoup l’impression de prêcher dans le désert.

    Les forums restent cependant un bon moyen de donner à nos futurs prospects un aperçu global du niveau de notre expertise, car ils sont relativement bien référencés. Ainsi, si les posts que l’on met sont pertinents et relativement bien écris, cela concourre malgré tout à être perçu comme un expert dans le domaine qu’on veut. Au moins ça.

    Cela peut faire donc parti d’une stratégie marketing globale si c’est bien orchestré, et si on respecte <a href= »http://www.faites-vous-connaitre.com » title= »Se faire connaître grâce aux forums »>quelques règles précises</a>.

    Pour autant, il n’en reste pas moins que la population des forums en général vole assez bas. Et je ne parle pas du langage et de la relative absence de politesse et de savoir vivre d’une bonne majorité d’intervenants, mais ça, c’est une autre histoire.

    • Matt dit :

      Tiens, il semble que j’avais omis de te répondre à l’époque (et avant de te connaître plus avant).

      L’utilisation des forums « généralistes », c’est une sorte d’homéopathie. Exister peut être intéressant, je suppose (SEO, quelques lecteurs de passage mais intelligents), mais aller plus loin  dans la chronophagie procèderait d’une gourmandise déplacée. ;)

  6. Roland dit :

    Il est vrai qu’à voir certains commentaires (en langage texto du style  »cé super se site, je kif à mort » ») même dans des blogs/forums de qualité, c’est à se désespérer : passer du temps à rédiger un article structuré pour récolter des commentaires navrants, on doit finalement se sentir bien seul…

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.

Ici, seuls les humains commentent, pas les robots ! Merci de répondre à cette simple question : *

CommentLuv badge

© 2020 Acide Ici. Propulsé par WordPress. Editor Theme by AWESEM.

Retour en haut.