Acide Ici > Des vies pas comme les autres > Interview de Reynald Chicheportiche, l’ingénieur qui devînt sophrologue

Interview de Reynald Chicheportiche, l’ingénieur qui devînt sophrologue

Coup de pied au cul

Recevez gratuitement Le Manifeste pour l’accomplissement de votre vie

J’ai aujourd’hui le plaisir d’interviewer Reynald Chicheportiche, pour un entretien fleuve qui ne voulait pas entrer dans un cadre stricte. En effet, Reynald est d’abord un homme qui a changé de vie. Après s’être rendu compte que le travail d’ingénieur employé dans une grosse société ne lui convenait plus, il a cherché ce qu’il pouvait faire d’autre… Et il l’a fait. Il nous explique comment dans cette première partie de l’entrevue.

La seconde moitié de cet interview sera publiée dans la sous-section « Le Grand Extérieur » de la catégorie « Chroniques Acides » : c’est à cette occasion de Reynald nous expliquera ce qu’est la sophrologie, et pourquoi vous devriez y jeter un œil. Ce sera très intéressant. Mais pour l’heure, voici la partie où il nous explique pourquoi il a changé de vie, mais aussi comment, techniquement, il s’y est pris.

Pour écouter ce podcast, vous pouvez soit l’enregistrer sur votre ordinateur en cliquant sur la flèche descendante ci-après ce lien (utilisez « enregistrer sous »), soit cliquer ci-dessous.

2 commentaires

  1. Bravo Reynald !!! vaut mieux tard que jamais !!!
    C’est bien vous êtes détaché de votre boulot doucement car réellement on a des familles et il nous faut de quoi vivre !!! moi aussi je pense qu’il faut travailler dans un métier qu’on aime sinon, on est mort vivant
    Vraiment merci car j’apprends beaucoup de votre expérience de vie !!

  2. Reynald dit :

    Merci de votre retour Estelle. Je vous souhaite plein de courage pour réaliser vos projets.

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.

Ici, seuls les humains commentent, pas les robots ! Merci de répondre à cette simple question : *

CommentLuv badge

© 2017 Acide Ici. Propulsé par WordPress. Editor Theme by AWESEM.

Retour en haut.